L’énergie et le Climat – Cékoastrukla ?


C'est plus simple en vidéo !

En 2017, Avenir Climatique a développé une serie de vidéo pour décrypter les enjeux énergie climat. Si tu n'as pas envie de lire tout ça, prépare le popcorn et clique à droite !

Bienvenu dans un monde fini !

Pendant des millénaires l’humanité a vécu dans un monde qu’elle pouvait considérer comme infini. Le XXe siècle a vu la fin de cette ère ; le XXIe siècle sera le premier siècle en monde fini.

La fin de l'illusion d'un monde infini

Le monde fini est un système complexe ! En monde fini, on ne peut plus à la fois accroître notre utilisation d’énergies fossiles et préserver le climat auquel nous sommes habitués. En monde fini, on ne peut plus à la fois accroître notre utilisation des ressources naturelles et laisser la possibilité aux générations futures de les utiliser. En monde fini, on ne peut plus à la fois accroître notre quantité de déchets et conserver la qualité de notre environnement.

C’est dans ce contexte que émergent, parmi d’autres, les 2 problématiques énergie et climat qui sont le coeur d’activité d’Avenir Climatique :

Le climat

L'énergie

Ces deux problèmes sont liés, car l’utilisation de l’énergie fossile est actuellement la source principale d’émissions des gaz à effet de serres qui font changer le climat.

Le climat

Le climat change... depuis toujours !

Le climat a toujours changé. Dans les millions d’années passés, il a parfois fait beaucoup plus chaud qu’aujourd’hui (climat tropical en France au temps des dinosaures) ou beaucoup plus froid (la dernière ère glacière date de 20 000 ans). Depuis 500 000 ans, ces variations sont relativement cycliques avec une alternance d’ères glaciaires qui durent 100 000 ans et où il fait 5°C de moins qu’aujourd’hui et d’ères interglaciaires de 10 000 ans où nous sommes aujourd’hui.

Mais cette fois, c'est beaucoup trop rapide

Actuellement, on observe un changement du climat en cours qui est dû aux émissions de gaz à effet de serre de l’humanité. Ces gaz amplifient l’effet de serre que l’on peut comparer au couvercle de la casserole qu’on fait chauffer : il permet de retenir une plus grande quantité de chaleur sur Terre

Clique sur l'image pour visualiser la différence de température depuis 1850 >>>

On constate déjà une élévation des températures moyennes du globe de 1°C en 100 ans. On attend, selon le niveau d’émissions futures, une augmentation de ces températures de 2°C à 6°C sur le XXIe siècle.

Car l’homme amplifie l'effet de serre :

La combustion des énergies fossiles et  la déforestation libèrent du dioxyde de carbone (CO2) dans l'atmosphère. L'élevage, les rizières et les fuites de gaz naturel libère du méthane (CH4). L’utilisation d’engrais azotés qui sont dégradés par des bactéries émet du protoxyde d’azote (N2O). D'autres activités humaines génèrent d'autres gaz à effet de serre de manière plus marginale, comme les composés fluorés CFC.

Depuis 1850, la concentration observée des différents gaz à effet de serre a explosé : +40% pour le CO2 ou +280% pour le méthane !

Et ça craint pour nous...

Tout d’abord, même s’il a fait plus chaud ou plus froid dans le passé de 6°C sur Terre sans conséquences sur les espèces vivantes, ce n’est pas l'écart de température qui est important. C'est la vitesse du changement. Le changement climatique qui commence aujourd’hui est 100 fois plus rapide que les changements passés. On peut se demander si les écosystèmes s’y adapteront.

On devrait observer des évènements climatiques extrêmes plus violents face auxquels nous ne sommes pas préparés et dans des endroits où on ne les attends pas (vague de chaleur, cyclones, sécheresses, feux de forêts, inondations...).

A cause de la fonte de la banquise et des glaciers, l'eau va monter. Et pas qu'un peu. Beaucoup de villes côtières risque de se retrouver sous 1m ou 2m d'eau. Des îles risquent tout simplement de disparaître.

L'acidification de l'océan à cause de tous ces gaz à effet de serre menace de nombreux écosystèmes marins. Toi t'aimes peut-être pas trop le poisson mais beaucoup d'humaines vivent de la pêche.

Toutes ces perturbations forceront beaucoup  de personnes à s’adapter notamment en cherchant une terre d’accueil ailleurs. Ces mouvements migratoires sont un risque majeur de déstabilisation politique et de conflits dans les années à venir ! On estime que d’ici à 2050, il y aura plus de 500 millions de réfugiés climatiques dans le monde.

L'énergie

Nous sommes accros aux énergies fossiles

Tous nos gestes et nos objets du quotidien dépendent de l’énergie que nous consommons ! 

A elles seules, les énergies fossiles que sont le pétrole, le gaz et le charbon représentent plus de 80% de l’énergie consommée par toute l’humanité. Le bois est utilisé depuis longtemps mais ne représente que 9% de la consommation mondiale. Le nucléaire compte pour 5% des consommations. On parle beaucoup des énergies renouvelables (la géothermie, le solaire ou l’éolien...) mais elles ne comptent que pour 1% des sources d’énergie consommées dans le monde. Aujourd’hui le monde repose en grande partie sur les énergies fossiles.

Toutes les sources d’énergie ne se valent pas

Certaines sources d'énergie sont plus pratiques que d'autres. Si nous consommons autant de pétrole c'est qu'il est la source d'énergie la plus pratique : facilement transportable, concentré et jusqu'ici assez bon marché. Les énergies renouvelables représentent une alternative intéressante mais ne résoudront pas tous nos problèmes. Ainsi, les économies d’énergies sont obligatoires mais depuis le début de l’ère industrielle au XIXe siècle, les consommations d’énergie augmentent !

Et ça n'arrange pas nos affaires de climat tout ça ! Si nous consommons l'ensemble des énergies fossiles qui se trouvent sous nos pied, nous émettrons 4 fois plus de CO2 que ce que nous pouvons émettre pour limiter le réchauffement climatique à 2°C.

Les énergies fossiles ne seront qu'une parenthèse dans l'histoire de l'humanité

Aujourd'hui nous consommons 35 milliards de barils de pétrole par an ! Mais nos réserves s'épuisent. Nous avons commencé par consommer le pétrole le plus facile d'accès et le plus bon marché. La fin du pétrole pas cher et illimité est arrivée.

Aujourd'hui, ça nous parait insurmontable mais l'humanité a déjà prouvé qu'elle pouvait faire sans pétrole. Grâce à l'énergie que nous consommons et nos progrès techniques, nous pouvons maintenant changer le monde beaucoup plus rapidement. Tout est donc possible, à condition que nous décidions d'utiliser cette énergie à bon escient !

Notre avenir est à construire

Tout notre mode de vie actuel s’est construit sur l’idée d’une énergie surabondante et inépuisable qui aurait permis une croissance économique infinie. Tout est à réinventer, repenser et construire, de l’agriculture à l’habitat, des modes d’organisation du travail à l’urbanisme, etc. Bref, cette aventure s’annonce passionnante et un tel chantier est propice à donner du travail à tout le monde ! Alors, qu’est-ce qu’on attend ?

Que faire ?

C'est tout l'objet de l'association Avenir Climatique qui te propose des outils pour passer à l'action à ton échelle puis pour mobiliser autour de toi !

J'en apprend plus sur les enjeux

Je passe à l'action à mon échelle !

Je mobilise autour de moi !