Posts By: Nayanka Bolnet

[Complet] Devenir formatrice ou formateur PCC

Edit: suite à un grand nombre d’inscriptions, nous sommes dans l’obligation de fermer l’accès au formulaire ! N’hésitez pas à nous contacter pour vous tenir au courant des prochaines dates.

Pour une formation professionnelle, contacter l’Association Bilan Carbone : https://www.associationbilancarbone.fr/se-former-2/

Les 30 novembre et 1er décembre 2019 se tient à Paris 15e une formation de formateurs et formatrices d’Avenir Climatique.

Cette session est vivement recommandée pour les personnes qui souhaitent se lancer dans l’animation de formations aux enjeux énergie/climat, et plus particulièrement au Projet Carbone Campus !

L’objectif est de vous faire monter en compétences pour vous permettre d’accompagner des étudiants dans la réalisation du bilan carbone de leur établissement.


Le programme

Jour 1 : Formation au Projet Carbone Campus

  • 10h00 – Accueil
  • 10h15 – Présentation du week-end et tour de table
  • 10h30 – Vision d’ensemble d’un week-end de formation
  • 11h00 – Présentation des nouveaux supports, en particulier Énergie/climat
  • 12h30 – REPAS
  • 14h00 – Les techniques d’animation
  • 15h00 – Découverte du « kit du parfait petit formateur »
  • 16h00 – PAUSE
  • 16h30 – Les trucs et astuces du tableur bilan carbone campus
  • 17h30 – Clôture de la journée de formation et rangement
  • 18h00 – Apéro

Jour 2 : Approfondissements et mises en situation

  • 9h30 – Accueil
  • 9h45 – Introduction de la journée
  • 10h00Mise en situation sur les enjeux énergie climat
  • 11h15 – PAUSE
  • 11h30 – Travail sur la prise de parole en public ou sur les données carbone
  • 13h15 – REPAS
  • 14h15 – Approfondissement d’une partie au choix, discussion sur les mises à jour proposées
  • 16h00 – Le discours de l’association
  • 16h30 – Tour de table final
  • 17h00 – Rangement

Pour toute question, contacter Mathieu.

Semaine du Climat à Trébedan

Du 3 au 7 juin, une petite équipe du projet ÉduClimat s’est retrouvée en Bretagne pour une semaine d’interventions dans différents établissements autour de Dinan à l’occasion de la semaine du Climat. Toute la semaine, nous avons animé des ateliers pour parler du climat (avec énergie !) et sensibiliser les plus jeunes à cette problématique. De la maternelle à la seconde, chaque intervention doit être adaptée au public concerné…

Lundi et mardi, nous avons été invité-e-s dans les écoles de Plélan-Le-Petit et de Trébedan, au contact d’élèves de primaire et maternelles…

Certainement l’intervention la plus incertaine pour nous puisque nous avons peu d’expérience avec les enfants de cet âge-là.

À Trébédan, nous faisons la connaissance de Nolwenn. La directrice a  fait preuve d’une énergie débordante pour organiser toute cette semaine d’interventions! Toujours le sourire aux lèvres, elle s’assoit face à ses élèves de maternelle pour leur parler calmement du climat. Mais oui alors, qu’est-ce que le climat les enfants ? Pas facile de parler de cette notion complexe à des élèves d’à peine trois ans… En revanche, les enfants sont très avertis sur la question des déchets. Ils nous en parlent sans cesse et ont déjà pris des mesures pour les trier dans la cour de l’école : grâce à « Giraf’on trie », les élèves de Trébedan font eux-même le tri de leurs déchets dans six compartiments différents. Comme quoi, l’écologie ça commence même pour les plus petits !

Nollan a pu présenter son tour de France à vélo (vous aussi ça vous intéresse ? allez-donc jeter un œil à la page du tour) et nous avons aussi organisé la désormais célèbre Fresque du Climat avec les élèves de CE2, CM1 et CM2. Cet atelier ludique permet de comprendre les mécanismes du changement climatique de manière ludique, et en équipe, pour faire apparaître les liens de causes et conséquences. Lorsque la fresque est complète, place à la décoration ! Les enfants s’en donnent à cœur joie pour dessiner et apporter de la couleur à leur création. L’impact des énergies fossiles sur le climat n’a désormais plus de secrets pour eux et ils nous envoient même un message clair : « SOS danger, la planète déraille !!».

Nous sommes aussi intervenus dans des contextes extra-scolaires. Lundi soir, notre journée s’est poursuivie au Foyer des Jeunes Travailleurs de Dinan pour une soirée co-animée avec l’association Steredenn. Après l’intervention de deux jeunes adultes sur un projet de service civique, nous enchaînons avec un quizz sur le climat puis un débat mouvant. Un format apprécié et maîtrisé à Avenir Climatique : le mardi soir, c’est Chris et Milan qui l’animent, tandis que le reste de l’équipe s’active pour terminer les préparatifs du lendemain : création d’affiches, organisation de petits jeux… Et oui, il n’y a pas que les enfants qui s’amusent ! Entre deux fous-rires, chacun dessine, découpe, colle, colorie… La journée du lendemain s’annonce haute en couleurs !

Faites du climat

C’est le grand jour, la « Faites du climat » tant attendue… Aujourd’hui, diverses associations, collectifs, ou particuliers se rassemblent dans le bourg de Trébedan pour présenter des ateliers créatifs et inspirants autour du changement climatique. L’objectif de la journée ? Donner à chacun l’envie d’être un acteur de la transition écologique et d’agir collectivement. Un invité d’exception nous fera l’honneur de sa présence cet après-midi, mais chut… c’est une surprise ! Pour le moment, nous sommes tous mobilisés pour monter les barnums, tables et bancs qui accueilleront les différents ateliers sur l’ensemble de la journée. 

L’équipe d’Avenir Climatique a concocté tout un programme : le matin, Fresque du Climat sous forme de quizz et bilan carbone personnel à l’aide de notre outil Carbone à ras. Après le déjeuner, Nollan et Clément rassemblent enfants et parents à 14h pour le départ de la Vélorution. L’après-midi se poursuit avec une chasse au trésor en équipes (cinq stands thématiques pour réfléchir au climat, à l’énergie et la biodiversité en s’amusant) et un forum ouvert pour les adultes (qui choisissent les sujet qu’ils et elles souhaitent discuter, pour se rencontrer et peut-être amorcer des projets concrets).

Pendant ce temps-là, l’invité surprise de la journée est arrivée sur la place du bourg : Nicolas Hulot. Malgré la pluie fine, l’ex Ministre de la Transition Écologique et Solidaire fait le tour des ateliers, suivi de près par la presse locale. Après une rapide visite de l’école, guidée par Nolwenn, Mr. Hulot rejoint la salle polyvalente où se sont regroupés tous les acteurs présents aujourd’hui. Nous clôturons la journée par des échanges informels au sujet de la place de la jeunesse dans les décisions liées au changement climatique. Laura anime le débat à merveille, faisant rebondir la parole d’un bout à l’autre de la salle. Finalement, l’audience se lève à la fin des échanges, nous remercions tous ceux qui ont répondu présent pour participer à ce superbe évènement avant de pousser un soupir de soulagement.

Nous trinquons allègrement à cette réussite avant de ranger les différents espaces et de prendre la direction de Dinan. Une partie de l’équipe nous quitte ce soir, nous profitons donc des derniers moments pour nous abreuver et faire le bilan de ces premiers jours animés ! Le tour de table est plutôt positif, ponctué de mains en l’air (signe d’approbation que nous utilisons comme communication non violente) et de sourires jusqu’aux oreilles. Chacun-e repart heureux-se d’avoir pu participer à cet événement. Il est déjà l’heure de dire au revoir, nous repartons sous la pluie battante en direction de la maison, en effectif réduit.

De vrais sensibilisateurs !

Jeudi nous intervenons dans le collège de Broons auprès des élèves délégués allant de la 6e à la 3e. Une journée entière avec le même petit groupe, quoi de mieux pour bien aborder les notions d’énergie et climat en profondeur ? Après un jeu pour que chacun prenne conscience des inégalités de notre société aujourd’hui, place à la Big Conf. Attentifs, les élèves ne manquent pas de poser quelques questions à Anouk et Louise. On espère qu’ils ont retenu l’essentiel des informations car avant la fin de la matinée, chacun devra nous faire un résumé de la conférence en une minute seulement ! Cependant, maîtriser le contenu de sa présentation ne fait pas tout, il faut aussi apprendre à bien s’exprimer à l’oral… C’est alors que nous débutons un mini-atelier théâtre bonne humeur générale. Le résumé est un exercice difficile mais certains s’en sortent avec brio.

L’après-midi reprend avec un petit jeu pour réveiller les esprits mobilisés par la digestion, et mettre en avant l’interdépendance de chaque élément d’un système. Pour la suite, les 4e et 3e se regroupent et poursuivent l’atelier de la matinée consistant à être capable de présenter la conférence de manière concise. Cette-fois, chacun aura une partie spécifique à présenter en dix minutes, il faut donc approfondir les notions abordées en suivant les précieux conseils de Manu, Anouk et Nollan. Les 6e et 5e quant à eux, laissent la conférence de côté pour s’attarder à la complexité du processus de fabrication des objets de notre quotidien. À la fin de cette journée bien remplie, chacun-e repart avec un diplôme de super-sensibilisateur ou super-sensibilisatrice en poche.

Vendredi, nous ne sommes plus que trois (Manu, Milan et Louise) pour intervenir avec huit classes de secondes du Lycée de la Fontaine des Eaux de Dinan. Cette dernière journée commence avec nos outils bien rôdés : Fresque du Climat et The Big Conf. Après le déjeuner, la journée continue en chanson pour créer un slam du climat. Sur des airs d’Orelsan, les lycéens inventent paroles et chorégraphie pour un rap réussi ! D’une punchline à l’autre, le message est clair : il est temps d’agir ! Enfin, nous clôturons la journée avec un mini-atelier de conférence inversée sur le même principe que la veille : résumer les mécanismes du changement climatique en quelques minutes.

À la fin de cette série d’intervention, nous retrouvons Nolwenn à Trébedan pour une bière bien méritée. C’est avec un grand soulagement que cette semaine intense s’achève, couronnée de succès ! Chaque jour, chaque atelier, chaque classe nous a permis d’enrichir notre expérience et d’améliorer nos supports d’intervention. Nous sommes venus ici pour transmettre nos connaissances sur le climat à un public varié, mais nous repartons nous aussi en tirant beaucoup d’enseignements de ces derniers jours.

Avenir Climatique au Festival Expresso 2018

Ce week-end du 19 et 20 mai 2018, la fine équipe d’Avenir Climatique s’est rendue au Festival Expresso organisé chaque année par l’association Jets d’Encre.

Une nuit blanche pour rédiger un journal en 15 heures sur 10 sujets littéralement lancés toutes les deux heures :

  • Edito : En mai, crie ce qu’il te plait
  • Zone à défendre : quels Landemains ?
  • #Metoo Comment déterrer la hache tag de guerre ? Ce sujet doit être traité à la manière de Donald Drumpf
  • Netflix : Nous avons les moyens de vous faire payer
  • Nouvelle discipline, e-sport e-réels
  • Les contours flous de la censure sur le net
  • Un revenu de base pour tou.te.s : basique, simple ?
  • Sexe dans les journaux jeunes : brisez-le qu’on s’en suce
  • Immigration : mi-grands sentiments, mi-grand remplacement
  • Comment allez vous… faire voir ailleurs si j’y suis

Un ordinateur, une imprimante, un appareil photo, un dictaphone, table, chaises et papier et c’est parti ! Une vingtaine de rédactions survoltées de jounaux jeunes de 11 à 25 ans ont écrit frénétiquement, endiablé la nuit avec des « happenings » époustouflants pour finir à huit heures du matin.

Avec Chaud-Time !, nous avons décidé de détourner la liste de sujets imposés sous le prisme des enjeux Energie / Climat. Nous sommes fiers de vous présenter Chaud-Time !, magazine éphémère rédigé par notre rédac autogérée et décarbonée.

 

Et notre superbe une réalisée par nos deux artistes de choc pour le concours des Unes Géantes :

 

Voici quelques images de ce week-end inoubliable.

A la clé, le prix du meilleur stand pour Avenir Climatique.

Causerie #19 : le climat sous toutes les coutures

Sciences cognitives, sociologie, arts graphiques, la causerie du 14 avril aura été particulièrement éclectique pour le plus grand bonheur de tous les participants.  Une trentaine de participants, ont échangé dans une ambiance conviviale et constructive autour de sujets liés aux enjeux énergie et climat.

Merci au Centre de Recherches Interdisciplinaires de nous avoir accueilli pour cette journée à la Tour Montparnasse.

Le programme

Retrouvez les présentations de cette causerie.

Encore merci et à bientôt pour une prochaine causerie !

Cet événement est gratuit et ouvert à tous, même sans formation scientifique. De plus, nous favorisons une approche "non violente" dans toutes nos actions : nous abordons les discussions sous un angle rationnel, et toutes les opinions sont acceptées sans être pour autant imposées aux autres. Venez avec l'esprit ouvert et prêt à apprendre et à partager !